Aujourd'hui, j'ai été héroïque: j'ai engloui à moi toute seule une ration entière de morue braisée (Baclhau à Bras pour les intimes). C'était à s'en lécher les doigts... Certes, à la sortie de table, il ne m'a pas fallu moins d'une bonne heure et demie de sieste pâteuse suivie d'une cinquantaine de longueurs de pistoche olympique en plein air pour accuser le coup et il est plus que probable que, ce soir, je respecte un jeûne salutaire et récupérateur mais enfin... lors de la confrontation face à la morue, j'ai eu le dessus.

N'est pas le captaine Achab qui veut... Chacun voit Moby Dick à sa porte... (ou dans son assiette ?!?)

PS : ne le dites à personne mais les balades le long du Guadiana en partant de Mertola c'est rien chouette... et la cité elle-même est un régal, mais chut, hein !